Juste deux petites lettres de différence, et pourtant… Au coeur du Moyen Age celui qui avait de la maille pouvait manger à sa guise de bonnes et grasses poulardes mais celui qui ne possédait pas la moindre piécette, qu’il soit pauvre paysan, ou saltimbanque, devait se contenter, même en dehors des périodes de disette de la moelle crue du trognon des choux à grosse tige appelés choux à moelle.